Au Tire-Boudson, le jazz à tout bout d’son

Crédit photo : Fabrice Tarel Trio au Tire Boudson en octobre 2021 / DR

Morgane Macé

« Tire » pour « tire-bouchon » et « bout de son », sous ce mot-valise se cache une cave musicale située à Buxy en Saône-et Loire, où l’on ne fait pas que déguster du vin…

Voilà 11 ans que Claire et Daniel Pradet organisent une fois par mois des concerts de jazz, dans leur ancienne propriété qu’ils ont récemment revendue à un couple d’américains, eux-mêmes adhérents de l’association et désireux de faire vivre le lieu : 

« C’est un domaine sur deux hectares avec une très jolie maison où l’on a créé en 2010 un gîte et la cave musicale. Elle permet d’accueillir 50 personnes, avec un petit bar dédié à la dégustation de vins entre deux sets, car on a la chance d’être partenaires de la Cave des Vignerons de Buxy » explique Daniel, musicien clarinettiste et guitariste, ancien instituteur en classes CHAM à Chalon-sur-Saône.

 »Une musique à 360 degrés »

En passionnés, lui et son épouse s’accordent sur la programmation : « On écoute environ 150 à 200 groupes par an et on sélectionne 11 groupes. On n’est pas centrés sur un type de jazz car c’est une musique à 360 degrés ». Entre New Orleans, funk, blues et jazz vocal, Claire et Daniel sont avant tout sensibles aux mélodies : « c’est vraiment une histoire d’émotions et de coups de cœur » ajoute Claire.

Dans ce cadre singulier inauguré en juillet 2011 par un concert de Gérard Mayen, le Tire-Boudson a souvent reçu des artistes renommés : « On a eu le pianiste Fred Nardin, avec les deux américains Léon Parker et Or Bareket se souvient Daniel mais j’ai sous les yeux par exemple un disque de cet artiste Étienne Manchon, qui mérite tout autant d’être connu. On ne cherche pas la tête d’affiche et parfois il ne faut pas aller chercher très loin pour trouver d’excellents groupes ».

Si, au plus fort de la pandémie de Covid-19 en 2020 et 2021, seulement cinq concerts avaient pu avoir lieu, le rythme habituel de ces derniers a repris cette année. En janvier dernier ce fut Potlatch. Fin février (le 26) ce sera au tour de Vladimir Torres Trio. En mars, c’est François Bernat Quartet qui célèbrera le printemps. Et enfin en avril, le collectif franco-britannique Tarel / Lonergan Quartet est programmé avant la visite des chalonnais d’Explicit Liber en juin.

Toutes les dates de la programmation 2022 sur : http://domainechenevelles.blogspot.com/

image_pdfGénérer un PDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire