Saxo 71, quand le jazz se laisse crobarder

Crédit photo : DR

Morgane Macé

Depuis son ouverture en novembre 2019, le bar restaurant le Saxo 71 à Chalon-sur-Saône tenu par Katerina Martinek, propose des sessions live de jazz. L’artiste plasticienne Pascale Brice en a profité pour croquer les musiciens. Retour sur son exposition reportée par deux fois.

Saisir le « vivant »

Enseignante d’arts plastiques pendant 25 ans, devenue art thérapeute, Pascale est une habituée du bistrot : « Je connaissais bien Katerina car on partage le même atelier de musique à Tournus, elle au saxo et moi au violoncelle. J’ai beaucoup fréquenté son restaurant puis m’est venue l’envie de dessiner les musiciens sur le vif. J’aime saisir ce qu’il y a de vivant dans la musique.»

Des dessins crayonnés qu’elle a réalisé à l’encre de chine et sur des fonds bleus préparés à l’avance. Le bleu, couleur de prédilection de l’artiste, est aussi un clin d’œil à la Blue note. Ses dessins sont à vendre au profit de l’association les Ateliers d’Outre-Ciel dont elle est membre.

Une exposition reportée

L’exposition qui aurait dû avoir lieu en mai 2020 fut reportée une première fois en octobre dernier, puis une seconde fois en ce début d’année. Katerina assure que les dessins seront accrochés dès la réouverture : « On est bloqués pour l’instant, mais je prévois de reprogrammer l’exposition ainsi que les artistes initialement prévus comme SH Group ou encore Peter S. Cecil Trio ». 

Une scène ouverte

Tous les jeudis pendant un an, des formations jazz en trio ont joué dans ce lieu intimiste à la capacité d’accueil d’environ 20 personnes, où l’on savoure des plats faits maison : « Je donnais un thème comme le swing, la bossa ou le funk, et les musiciens pouvaient venir faire un bœuf ».

image_pdfGénérer un PDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire