1

Mon Baby Blues Festival : en avant les guitares !

Crédit photo : Rod Barthet par Cyril Jubin

Eric Doidy

Une rentrée avec des airs de virée sur la route 66, ça vous dit ? Direction Montbéliard du 1er au 4 septembre, où se tiendra la sixième édition du festival Mon Baby Blues !

On y retrouvera Rod Barthet. De John Lee Hooker, qui l’accueillit à San Francisco au début des années 1990, à Johnny Cash, à qui il dédia un album en 2019, son univers est plongé dans le Deep South et les effluves de bourbon. Mais ce complice de Boris Bergman, à la fois pistolero de la guitare et poète, n’oublie jamais ses racines jurassiennes ! Egalement à l’affiche, le groupe mené par le jeune guitariste Alexis Evans est une vraie machine à voyager dans le temps : il nous renvoie à la glorieuse époque du swing, du rhythm’n’blues et du rock’n’roll qui donnent envie de bouger. La scène du festival fera enfin honneur à deux des plus remarquées tornades féminines du rock-blues actuel. La guitariste croate Vanja Sky, n’a que 28 ans et déjà trois albums des plus brûlants. L’explosive Française Jessie Lee & the Alchemists s’est faite remarquer par ses interprétations de Janis Joplin et Etta James dans l’émission The Voice en 2016, et fêtera sur scène la sortie de son CD sur Dixiefrog Records, le label de Popa Chubby.

La programmation hors-les-murs continuera à faire la part belle à la diversité des talents européens, avec Arthur Dart du groupe 58 shots, le duo italien déjanté Superdownhome et l’expert londonien de la guitare Mike « Sugar » Cahen.

Infos et réservations : https://www.monbabybluesfestival.com