D’Jazz au Jardin et à la Plage : entre fusion festive, fièvre et swing pour l’été

Crédit photo : Lo Bianco par David Curci

Par Morgane Macé

Après une belle soirée lors de D’Jazz dans la ville en mai dernier à Dijon, une programmation éclectique et entièrement gratuite est de nouveau prévue cet été, avec D’Jazz au Jardin au Square Darcy, du 11 au 15 juillet, et D’Jazz à la Plage, en août, au bord du lac Kir.

Un millier de spectateurs attendus

Ces deux événements fêteront bientôt leurs 20 ans et sont organisés par l’association Media Music. Au total cinq concerts d’1h30 sont prévus dans le cadre de D’Jazz au Jardin. « C’est toujours de 19h à 20h30 » précise Jacques Parize, directeur de cette association qui organise des concerts de jazz et de musiques improvisées à Dijon depuis 1990 :

« Pour continuer l’été, trois concerts auront également lieu, les trois premiers vendredis du mois d’août devant la plage du lac Kir » annonce-t-il, ne dissimulant pas son espoir de retrouver le millier de spectateurs présent au rendez-vous lors des éditions de 2018 et 2019, avant que ne frappe la crise sanitaire… Blues, jazz manouche, jazz vocal et New Orleans composeront la palette de cette programmation, avec à l’honneur, des artistes régionaux et émergents.

Jazz vintage

Si l’éclectisme est de mise, avec des groupes de world jazz comme Bugala Quartet, dont les membres originaires de Vesoul et de Besançon proposent un jazz tout en fusion festive, une soirée en hommage à la chanteuse Peggy Lee, devenue célèbre avec son titre « Fever », apportera également tout son charme à cette programmation :

« La chanteuse Tania Ivanov et ses musiciens que je connais bien reprennent les chansons de Peggy Lee, une chanteuse d’après-guerre. J’appelle cela du jazz vintage mais pour moi, c’est le jazz qui se fait aujourd’hui. C’est donc une programmation grand public et il y en aura pour tous les goûts ».

Programmes complets sur le site de Media Music

image_pdfGénérer un PDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire