A Lons, un jazz sans frontières

Illustration par Chloé Aliénor

Florian Jannot-Caeilleté

Du 26 mai au 5 juin prochain, c’est le grand retour du festival Couleurs jazz de L’ECLA (La Communauté de Communes Lons-Agglomération) pour une dixième édition au Bœuf sur le Toit et au Darius Club de Lons-le-Saunier (39). Un événement organisé par le Conservatoire Communautaire de Musique et Danse de Lons Agglomération en collaboration avec l’association Prod’ij / Le Boeuf sur le toit. Comme à son habitude, vous pourrez retrouver des artistes issus de la scène régionale, nationale et internationale.

Le « Couleurs Jazz Junior » ouvre le bal

C’est un volet majeur du festival : le « Couleurs Jazz Junior », résultat des actions menées à destination des écoles de l’agglomération lédonienne grâce aux Parcours d’Education Artistique et Culturelle (PEAC). Cette initiative menée par la Communauté d’Agglomération (l’ECLA), le Conservatoire de Lons-le-Saunier et l’Inspection Académique, permet aux élèves d’éveiller leur sens artistique en participant à plusieurs créations avec des musiciennes et musiciens professionnels.

Cette année encore, 200 élèves ont fait partie de cette démarche et seront les 30/31 mai et 1er juin sur la scène de la grande salle du Bœuf sur le Toit pour présenter trois créations totalement inédites et originales.

Une nouveauté pour la dixième

Pour la première fois au Couleurs jazz, vous pourrez participer à un stage animé par cinq musiciens multirécompensés à savoir Baptiste Herbin (saxophoniste), Nicolas Gardel (trompettiste), Yoann Serra (batteur), Laurent Coulondre (pianiste) et Greg Théveniau (bassiste). Ce stage aura lieu en amont du festival du 26 au 28 mai prochain. A noter qu’une restitution suivie d’une jam session aura lieu le 28 mai dès 20h.

Les concerts en détail

En guise de mise en bouche musicale, le Bœuf sur le Toit propose deux rendez-vous les 26 et 29 mai. Le premier se déroulera « hors les murs » au Juraparc dans le cadre des randonnées VTT « Le Jura De Haut en Bas ». En clôture de ce rendez-vous le swing emblématique des années 20 du groupe Old Fish Jazz Band. Le 29 mai ce sera au batteur new-yorkais Joe Farnsworth entouré d’un casting européen inédit (Mark Whitfield, Olivier Truchot et Patrick Maradan) d’occuper la scène du Darius Club.

Le 1er juin à 19h, place à la scène locale avec un duo jurassien (Ivindo) composé Lila et Emmanuel Calhoun. Leur répertoire composé de chansons originales et de standards est à mi-chemin entre Bossa nova, jazz et musique du monde. Dans la foulée, ce sera la vocaliste Laurence Saltiel qui présentera en quartet son disque « Jardin après la Pluie » dans la Grande Salle du Bœuf sur le Toit.

Le lendemain (2 juin) vous retrouverez sur scène Vladimir Torres Trio, dont avez pu suivre le parcours et les sorties d’album sur Tempo webzine. Le même jour dans la Grande Salle du Bœuf sur le Toit vous pourrez applaudir Baptiste Herbin & Nicolas Gardel 4tet.

La journée du vendredi 3 juin sera le « point d’orgue » de cette édition 2022 avec pas moins de trois concerts dont deux au Darius Club à partir de 19h avec notamment le trio Belfortin Zérolex qui proposera un jazz teinté de musique électronique. Dans la Grande Salle du Bœuf sur le Toit dès 21h, le saxophoniste Julien Lourau clôturera en quintet cette dense journée.

Pour les deux derniers jours du festival (samedi 4 et dimanche 5 juin), un coup de projecteur sur la scène bisontine avec Wet Enough ?. Leur répertoire fusionnera funk, rock, hip-hop et jazz. En soirée dès 21h, place à la jeune génération de musiciens anglais Nubiyan Twist (avec Ria Moran) qui brisera sans complexe les codes du jazz contemporain en traversant néo-soul, funk, groove ou encore broken beat.

Enfin, pour clore cette édition, Robinson Khoury (en quintet) présentera, deux ans et demi après « Frame of Mind » (lire par ailleurs notre « zoom sur » le tromboniste), son nouvel opus « Broken Lines ».

Infos complémentaires et réservations sur : https://leboeufsurletoit.fr

Inscriptions au stage via le formulaire à retrouver ici

image_pdfGénérer un PDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire