1

Un « Autre festival », un vrai

Design : Florent Rassendren

Par Guillaume Malvoisin

La Norvège déboule à Chalon-sur-Saône pour y jouer un jazz sans frontière. L’Autre Collectif s’installe à L’Arrosoir fin juin.

Chalon-sur-Saône, capitale européenne de la culture ? Point de jonction très classe, pour le moins. Et la jonction faite les 25 et 26 juin prochains sera franco-norvégienne. Son nom ? L’Autre festival. Nom de code simplement, car en réalité, le projet a des racines plus profondes que deux seules dates. Au départ, deux collectifs se font face. Même nom, L’Autre Collectif français répond au norvégien Det Andre Kollektivet. Les jumeaux se mêlent pour créer ce vivier bouillant de jeunes musicien.nes issues des deux scènes jazz contemporaine et musiques improvisées. Celle d’ici et celle de là-bas. Mais c’est cette idée de territoire qui est justement rebattue. Clément Merienne, un des initiateurs de festival, a eu ses quartiers établis dans ce là-bas scandinave. La musique improvisée par les deux collectifs éponymes, s’improvise donc sur un terrain commun. Hors de toute frontière.

Hors de toute frontière mais dans un caveau. Pas n’importe quel caveau, celui de L’Arrosoir dont le directeur n’est pas le plus porté sur le respect des étiquettes. Clément Merienne et Médéric Roquesalane ont ainsi imaginé 2 jours de concerts avec 4 formations. Chacun des groupes Bêl, Les Mains Libres et Carne sont composées et pilotés par les musiciens des deux autres. Les 3 agrégats franco-norvégiens sont rebattus dans une formation plus large. Large comme un rêve fédérateur. Et placée sous la houlette d’une rêveuse patentée, la pianiste Eve Risser. Parfaite connaisseuse des grandes étendues blanches, au propre comme au figuré. 5 jours de résidence en amont des 25 et 26 juin perdront de créer un son, un espace et une bannière commune. Celle de l’Autre Ensemble. Uni et prometteur en diable.

L’Autre Festival est en partenariat avec L’Arrosoir, Le Centre Régional du Jazz en Bourgogne-Franche-Comté et la Norwegian Academy of Music.

Plus d’infos sur les sites de L’Arrosoir, de l’Autre collectif et celui du CRJ.

La programmation en vidéos :