La Colonie… comme un air de Louisiane à Onans

Crédit photo : Jazz River Trio le 04/05/19 au Jazz Club d’Onans

Nils Bruder

La Colonie, c’est un petit bout de La Nouvelle-Orléans, niché à Onans (25), un village à 20 km de Montbéliard. Né du rêve un peu fou du trompettiste Jean-Paul Tomas (décédé en 2018) et de son épouse Agnès, ce jazz-club atypique a fêté ses 10 ans, en octobre dernier. Un anniversaire dans un contexte particulier, Covid oblige.

« Avec Jean-Paul, nous voulions créer un endroit dédié au jazz New Orleans, explique Agnès Tomas. Peu à peu, la programmation s’est étendue aux jazz moderne, manouche et latino. Nous avons, par exemple, reçu Mito Loeffler, Fred Dupin, Raymond Valli ou Jan Vanek. Parmi les souvenirs marquants des 10 années écoulées, il y a Marc Laferrière qui a fêté ses 80 ans sur notre scène. »

Tout ce joli monde est généralement surpris, en découvrant une salle de 120 places dans un village de 350 habitants. Entre les années 1950 et 1970, le bâtiment était un centre de vacances. Ajouté à cela l’amour des Tomas pour la musique venue de Louisiane et le nom de leur club était trouvé.

Avec près d’une date tous les mois, le lieu a su attirer un public fidèle, faisant partie intégrante du club. « Après le décès de Jean-Paul, j’ai pleinement repris les rênes avec l’aide de ma famille et des adhérents de La Colonie, qui est un club associatif, explique Agnès. L’aventure a continué, mais avec le contexte sanitaire actuel, nous sommes inquiets : les dates s’annulent, les unes après les autres. En 2021, j’avais notamment prévu de programmer pas mal de filles, comme Laura Louiss, Pascale Frossard ou Marie Estrada… » Vivement que les concerts reprennent, histoire de se souvenir que le jazz est né au milieu de nulle part, dans une vieille Colonie française…

Plus d’infos : jazzclubonans.e-monsite.com

Laisser un commentaire