Les talents du blues se retrouvent en Côte d’Or

Florian Jannot-Caeilleté

Crédit photo : JCD

L’association Jagoblues, initiatrice entre autres du Talant international Blues Festival (21), fait la part belle au blues depuis 1995. Cette année, ce festival rayonnant désormais bien au-delà des frontières de notre région, revient du 27 mars au 7 avril. L’occasion rêvée pour revenir sur 25 années de blues dans le dijonnais.

Un peu d’histoire 

C’est donc en 1995 qu’une dizaine d’amis passionnés ont décidé de créer une association afin de faire découvrir, connaître et vivre le jazz, le gospel et le blues en Côte d’Or. Après avoir laissé (mensuellement) une place importante aux groupes de jazz locaux avec Butt’a Jazz, le gospel et le blues sont mis à l’honneur. Les concerts d’artistes de renommée internationale comme le groupe « The Soul Stirrers », Sam Cooke ou bien Luther Allison (en 1996), s’enchaînent à Talant.

Fort du succès et de l’engouement du public pour ces événements, la décision de se recentrer sur des artistes blues fut prise. Dès lors, les bénévoles de l’association écument les festivals d’Amérique à la recherche d’artistes représentant le blues dans toute sa diversité. Artistes confirmés comme John Hammond, John Mayall, Canned Heat ou talents émergents, Jagoblues n’en finit pas d’attirer le public toujours plus nombreux chaque année.

Le Cru 2020 du Talant international Blues festival

Pour la nouvelle édition du festival, nous retiendrons la venue le 27 mars du trompettiste James Andrews, le jeune King Solomon Hicks le 1er avril ainsi que Lisa Simone (fille de Nina Simone) qui présentera les compositions de son nouvel album intitulé In Need of Love sorti en 2019.

Plus de détails sur la programmation sur l’agenda du CRJ et jagoblues.fr

COMPTE TENU DE LA SITUATION SANITAIRE ACTUELLE CET EVENEMENT A ÉTÉ ANNULÉ

Laisser un commentaire